RADIO(S)

Alerte info
vibraye-info : L'office de Tourisme des Vallées de la Braye et de l'Anille organise un concours de photo sur le thème "Histoire d'eau" qui se déroulera du 1er juin au 30 septembre 2018. Alors tous à vos appareils photos !
La cité de la Grande Borne, quartier sensible de Grigny (Essonne).
La cité de la Grande Borne, quartier sensible de Grigny (Essonne). — Samir Benderradji AFP

Complice sans même le savoir. L’appartement d’une femme de 85 ans, atteinte de la maladie d’Alzheimer, était utilisé par des dealers de la Grande-Borne, à Grigny, comme planque, a appris 20 Minutes de sources policières, confirmant une information de Le Parisien.

La vieille dame, isolée et sénile, ignorait, semble-t-il, totalement que son appartement servait de base arrière à un réseau de drogue.

L’octogénaire placée dans un Ehpad

Cet abus de faiblesse a été mis à jour par hasard, le 4 mars dernier. Les pompiers intervenaient sur un dégât des eaux survenu dans l’immeuble. Peu à peu, ils remontent jusqu’à l’appartement de cette dame. En entrant, ils sentent une forte odeur de drogue et avertissent les policiers. Ces derniers découvrent dans une pièce du logement, onze kilos de résine de cannabis et d’herbe ainsi que plus de 20.000 euros d’argent liquide.

Selon le quotidien, la retraitée était sous la tutelle de son fils mais celui-ci n’était pas très présent. Informée de la situation, la mairie de Grigny a placé la « nourrice » dans un Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). L’enquête a été confiée au commissariat de la ville. Pour l’heure, aucune interpellation n’a eu lieu.

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/faits_divers/2237371-20180314-grigny-dealers-planquaient-drogue-appartement-octogenaire-atteinte-alzheimer
Partager





UA-116237347-1