RADIO(S)

Alerte info
vibraye-info : L'office de Tourisme des Vallées de la Braye et de l'Anille organise un concours de photo sur le thème "Histoire d'eau" qui se déroulera du 1er juin au 30 septembre 2018. Alors tous à vos appareils photos !
Marion Cotillard dans Gueule d'ange de Vanessa Filho
Marion Cotillard dans Gueule d'ange de Vanessa Filho — Mars Films
  • Dans « Gueule d’ange », Marion Cotillard joue une maman alcoolique qui abandonne sa fille de 8 ans.
  • Elle nous a confié avoir voulu « rendre humaine » cette femme irresponsable.
  • Le plus dur pour elle a été de « devoir maltraiter » sa jeune partenaire devant la caméra.

Marion Cotillard n’est pas du genre à se laisser enfermer dans un type de rôles, ni à jouer la carte du glamour à tout prix. Elle le prouve une fois de plus dans Gueule d’ange, premier film bouleversant de Vanessa Filho, présenté à Un certain regard à Cannes cette année. Son rôle : une mère alcoolique qui laisse sa fille de 8 ans à l’abandon.

« La maturité du scénario m’a prise par surprise et j’ai tout de suite eu envie de défendre ce personnage si puissant », confie Marion Cotillard à 20 Minutes. La mère indigne qu’elle incarne n’a pourtant pas grand-chose pour elle. Irresponsable et égocentrique, cette jeune femme fait le malheur de son entourage, mais surtout celui de son enfant.

Aversion puis compréhension

« On ne lui a pas donné le mode d’emploi pour aimer, déclare Marion Cotillard. Elle se débat dans un monde qui lui a fait si peu de cadeaux qu’elle est devenue une infirme de l’affection. » Le spectateur ressent souvent l’envie de la secouer comme un prunier mais il ne peut la haïr complètement, tant la comédienne parvient à lui communiquer une profonde humanité. « La rendre attachante, c’est là que réside mon travail, insiste l’actrice. Il était indispensable que le public dépasse l’aversion qu’il ressent de prime abord à son égard. »

Dur d’être une mère indigne

Marion Cotillard forme un duo sensible avec la toute jeune Ayline Aksoy-Etaix, la « gueule d’ange » du titre. Elles sont si crédibles dans leur relation mère-fille que leurs heurts n’en sont que plus douloureux. « Il m’était extrêmement pénible de me montrer méchante avec elle pendant les prises de vues », avoue l’actrice. Une séquence où son personnage repousse violemment sa fille qui réclame un câlin a été particulièrement dure à mettre en boîte. « Il m’a fallu faire un effort pour refuser de la serrer dans mes bras, reconnaît la comédienne. Cette scène m’a traumatisée beaucoup plus qu’elle ! »

Une cinéaste intense et prometteuse

La présence talentueuse d’Alban Lenoir en forain grande gueule ajoute un atout supplémentaire à cette œuvre qui ne ménage pas son public. « L’intensité du récit était déjà présente dans le scénario mais elle est encore plus forte dans le film », insiste Marion Cotillard. La comédienne a eu le nez creux quand elle a accepté le projet de Vanessa Filho, cinéaste prometteuse dont on est impatient de découvrir les prochaines œuvres.

After @qofficiel #gueuledange J-2 Last One #promo #film #ensallesle23mai

A post shared by Gregory Malheiro (@greg_malheiro) on

 

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/arts-stars/cinema/2274791-20180523-video-gueule-ange-marion-cotillard-traumatisee-role-mere-indigne
Partager





UA-116237347-1